ADHP - SAINT-ASTIER - ASSOCIATION DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES PHYSIQUES ET POLYHANDICAPÉES

Association présentation

Historique des structures

   L’ADHP (Association Départementale des personnes Handicapées Physiques et Polyhandicapées), est une association Loi 1901. Elle a été créée en 1986 par la volonté de parents et amis de personnes handicapées soucieux de trouver à proximité un cadre d'accueil adapté. Ces membres et son conseil d'administration sont composés de parents et amis sensibles à la cause du handicap.

   C'est en 1987 que l’ADHP a reçu l’agrément du Président du Conseil Général de la Dordogne pour 17 places en foyer, 15 places en « lieux de vie », et 10 places en accueil de jour.

En 30 ans, d'importantes mutations ont rythmé la vie de cette structure qui s'est développée dès 1987. Retenons quelques dates :
  - en 1987, création d'un SAVS suivi d'une place d'accueil temporaire en 1988. En même temps, les résidents choisissent la dénomination "Résidences les Chênes" pour l'établissement appelé "Foyer ADHP". Progressivement de 1989 à 2005, l'accueil continue à s'étoffer (voir Projet associatif).
  - 2005 marque un nouveau tournant grâce à l’extension de l’établissement en créant 17 places supplémentaires.
Fort des deux agréments, FO et FAM, la politique associative a toujours conservé une dimension et une prise en charge humaine de sorte que les 3 structures ne faisaient qu'une tant au niveau de l'équipe que des prestations proposées ; et ce, quelque soit le degré d'autonomie ou de dépendance du résident. 

   En 2014, lors de l’évaluation interne, il est apparu primordial de repenser cette organisation. Les professionnels exprimaient leurs souhaits de voir scindées les structures FO et FAM afin de proposer une meilleure qualité de vie aux personnes accueillies. L’évaluation externe réalisée la même année a conforté cette proposition que les autorités tarifaires ont d'ailleurs imposées début 2015.

   La nouvelle direction arrivée courant 2015 s’est chargée de préparer la scission des deux structures en associant toutes les parties prenantes : le Conseil d’administration, les résidents, les professionnels, les familles, les IRP (Instances Représentatives du Personnel), les mandataires judiciaires .

  Tout cela a ouvert le champ des possibles en créant 3 structures clairement identifiées. Dès lors, il s'agit de "changer le regard pour accompagner et garantir l'autonomie et la participation sociale des personnes en rendant la société plus accueillante et plus inclusive" (CHI - 2016).

Le Projet Associatif

Le règlement intérieur Associatif

Les statuts